Conseils Photographie

3 conseils pour photographier un coucher de soleil

coucher-de-soleil-montagne

La photographie permet de concrétiser ce rêve d’immortaliser de jolies choses, et le coucher de soleil en fait partie. Quelques conseils sont de mise pour capturer avec succès des couchers de soleil qui sortiront du lot.

Photographier après le coucher du soleil

Si on veut prendre en photo un magnifique coucher de soleil, l’erreur à éviter serait de photographier quand le soleil n’est même pas encore couché, et de partir dès que le soleil est passé derrière l’horizon. Dans la pratique, avant que le soleil se couche, si on le voit orange ou rouge, l’appareil y verra blanc. En photographiant le soleil qui vient juste de se coucher, on dispose encore d’assez de luminosité pour capturer sans trop de souci. D’autant plus que le ciel aura toujours de très belles couleurs. Cependant, il se pourrait que l’atmosphère filtre la lumière du soleil afin qu’il puisse être inclus dans l’image, sans la gâcher. Si on veut avoir un soleil très gros dans une image, il faut employer un téléobjectif.

coucher-de-soleil-coquelicot

Bien choisir le jour et le lieu

Un coucher de soleil sans nuage n’est pas un parfait coucher de soleil, sauf si on souhaite avoir un rendu très épuré, effleurant l’abstrait. Aussi, l’absence de nuages aura pour intérêt de mettre en valeur une eau très calme, si eau il y a. Ainsi, le lieu joue un rôle important sur la beauté de sa photo. Il faut essayer de trouver un lieu proposant un magnifique avant-plan ou un bel arrière-plan, voire les deux. Les critères de choix peuvent être des sujets humains rappelant l’homme comme les bateaux, les pontons. Dans le cas où on ne dispose pas de premier plan, on peut opter de mettre en valeur une certaine immensité, par exemple, un nuage.

coucher-de-soleil-lac

Employer la pose longue

La meilleure manière d’améliorer les photos de coucher de soleil serait d’opter pour la pose longue. Même si cela ne paraît pas très original, la pose longue permet de conférer un aspect plus professionnel et travaillé à ses images. Dans le cas où on a de l’eau dans l’image, elle adoptera un aspect très lisse et reflétera la beauté du ciel. D’ailleurs, quelle que soit la luminosité, on peut utiliser la sensibilité ISO minimale et fermer le diaphragme autant qu’on veut. On peut également utiliser un trépied, qui permettra de mieux soigner sa composition. On ne doit pas oublier de privilégier le post-traitement, pour augmenter le contraste, faire la gestion de la saturation des couleurs séparément…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *