Conseils Photographie

4 conseils pour photographier en mouvement

photo-break-dance-mouvement

Photographier un sujet en mouvement n’est pas facile. On a le choix entre le figer ou au contraire mettre en valeur son mouvement. .Quelques conseils pour y arriver…

Etre prêt

Pour pouvoir photographier en mouvement, il est essentiel d’être prêt à tout moment. En effet, un sujet en mouvement ne laisse pas le temps de penser à une pose en particulier. Cela sous-entend qu’on doit être prêt à déclencher à tout moment. Ainsi, son appareil doit être prêt, démuni de son cache d’objectif, allumé et pré-réglé. Le photographe lui-même doit être attentif, concentré et il doit savoir observer attentivement son environnement, pour avoir une ou 2 compositions en tête, à tout moment.

Définir la photo souhaitée

Une fois qu’on est prêt, le préalable indispensable serait de savoir ce qu’on veut comme type de cliché. Plusieurs sont les choix possibles : un sujet bien net, un mouvement figé, un environnement net avec un sujet un brin flou, voire un sujet complètement flouté…

photo-cheval-hue-coucher-de-soleil

Choisir pour un sujet net

Il existe deux paramètres qui déterminent si le mouvement du sujet se figera sur l’image ou non. Ce sont la vitesse d’obturation et la vitesse à laquelle ledit sujet se déplace. Dans la pratique, plus on augmente la vitesse d’obturation, moins le sujet aura le temps de bouger, le temps que son appareil prenne la photo. La méthode plus simple serait de régler son boîtier en mode priorité et de choisir une vitesse qui paraît suffisante. On doit aussi régler son autofocus en continu pour ne pas flouter le sujet.

Flouter le sujet en mettant en valeur le mouvement

Cette méthode permet de mettre en valeur un mouvement. De ce fait, l’environnement est net, l’arrière-plan comme l’avant-plan, si le sujet est en partie ou totalement flou. Ce flou doit comporter de jolies traînées qui démontrent l’étendue et la direction du mouvement du sujet.

Pour faire simple, c’est le même principe que celui expliqué précédemment, mais utilisé à l’envers. Logiquement, on doit baisser sa vitesse d’obturation pour pouvoir capter le mouvement du sujet. Plus on la baissera, et plus le mouvement du sujet sera rapide, plus on obtiendra une grande partie du mouvement. Dans tous les cas, on doit veiller à être le plus stable possible. On peut aussi adopter la technique du fond filé. Ainsi, au lieu de flouter le sujet, on floutera le fond.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *